L'huile de cannabis CBD

L’huile de CBD parfois nommée teinture ou élixir se présente sous la forme d’un fluide aromatique dont la robe va de la couleur sombre à dorée selon le degré de raffinage du produit et les éventuels additifs.

Il s’agit la plupart du temps d’extrait de CBD dilué dans de l’huile de cannabis purifiée. Parfois les produits proposés dans le commerce sont également à base d’huile d’olive ou bien d’autres huiles végétales naturelles. Les proportions en composés de type oméga acide gras et autres vitamines peuvent varier d’une étiquette à l’autre. Il est important de noter au passage que le CBD s’assimile sans problème particulier lors de la digestion.

Les cannabinoïdes dans l'huile de CBD

A ce jour, les cannabinoïdes comptent aux alentours de 120 molécules distinctes. Les molécules sont produites : soit par les fleurs et les plantes, soit en interne par les organismes, soit fabriquées en laboratoire.  On parle respectivement de Phytocannabinoïdes depuis les plantes, d’Endocannabinoïdes depuis le corps ou encore de cannabinoïdes synthétiques pour les dernières.

Ces molécules ont hérité d’initiales pour les nommer rapidement. Ainsi le Tétrahydrocannabinol devient THC, le Cannabigerol CBG, le Cannabinol CBN, le Cannabichromène CBC etc...

On peut dire sans se tromper que le CBD présent dans les huiles est un cannabinoïde d’origine végétale et donc un Phytocannabinoïde dont le nom complet est Cannabidiol.

De l’extraction des cannabinoïdes à l'huile de CBD

Tout d’abord, afin d’obtenir les versions consommables des molécules de la plante de cannabis, il faut passer par un processus d’extraction et de transformation qui débute avec les fleurs.

De la qualité de l’extraction dépend la qualité du produit final. Alors que certains procédés impliquent l’utilisation de solvants, l’industrie moderne du cannabis emploie des méthodes plus vertueuses. L’extraction s’opère grâce au Co², avec de l’eau et implique des méthodes basées sur les variations de pression et de brusques changements de température. En toute fin de transformation, il est désormais possible d’obtenir des cristaux de cannabinoïdes purs avec une concentration en CBD au-delà de 99%.

Pour obtenir la large palette d’huiles et de baumes contenant du CBD, on incorpore les cristaux ou les extraits concentrés par mélange, par dissolution parfois encore par infusion selon les recettes.

Des terpènes dans l’huile de CBD

Le CBD et les cannabinoïdes ne viennent pas seuls, une autre catégorie de molécules les accompagne depuis la fleur de cannabis : il s’agit des terpènes. Selon les procédés, de nombreux terpènes entrent en jeu dans la composition finale de l’huile de CBD à base de fleurs de cannabis.

L’huile de CBD contient entre autre les terpènes suivants : Myrcène, Limonène, Pinène, Linalol, Beta caryophyllène, oxyde de caryophyllène, humulène, nerolidol og-phytol. Chacune de ces molécules terpéniques produit un effet sur le corps.

Le Myrcène présent dans la citronnelle est un antispasmodique, un bactéricide, un sédatif et un anxiolytique naturel. Le Limonène que l’on rencontre dans les agrumes, le romarin ou la menthe, est un antiseptique, un relaxant musculaire et un antitumoral bien connu. Le Linalol se trouve dans la lavande, la bergamote et le bois de rose, c’est un antalgique aux propriétés anti inflammatoires, sédatives et antifongiques.

La liste est longue pour détailler les bénéfices et les arômes précis de chaque terpène présent dans l’huile de CBD. Avant cela, il est essentiel d’évoquer un autre atout majeur de l’huile de CBD : l’effet d’entourage.

L’effet d’entourage et les huiles de CBD

Associés au CBD, les effets des terpènes se retrouvent combinés et dans certains cas amplifiés par la présence des cannabinoïdes.

Les effets des cannabinoïdes et des terpènes fonctionnent souvent en synergie. Au fil de l’avancée des recherches et grâce à la technologie, il est désormais possible de moduler l’effet obtenu par les différentes huiles à base de cannabis en jouant sur ces interactions.  Les recherches sur l’effet d’entourage permettent de mieux cibler les effets cosmétiques et thérapeutiques des produits obtenus à base de cannabis.

Alors qu’un terpène ou un cannabinoïde isolés peuvent produire des  effets bien distincts leur assemblage permet d’accentuer certains des bénéfices des cannabinoïdes et des terpènes.

Grace à l’effet d’entourage certains produits au CBD qui vont cibler entre autres : la prévention cardio-vasculaire, la récupération du tonus musculaire, la concentration, l’appétit ou l’amélioration du sommeil.

Comment consommer l'huile au CBD

Il existe trois méthodes d’assimilation des cannabinoïdes par le corps :

-        La Vaporisation, fumée des huiles essentielles/ voie aérienne

-        L’ingestion / voie orale
-        L’application cutanée, sublinguale/ voie orale et externe

Il n’est pas possible de consommer l’huile de CBD par les voies aériennes après l’avoir vaporisée car elle n’est pas prévue à cet effet. L’huile de CBD n’est prévue que pour un usage oral et externe en application directe et en ingestion. Des produits spécifiques comme le liquide pour cigarette au CBD à vaporiser sont disponibles pour la consommation du CBD sous la forme de vapeur

C’est la nature liposoluble des cannabinoïdes qui permet la transmission du CBD par la peau. Quand ils sont véhiculés par un baume ou une huile ils sont alors absorbés par l’organisme avec une très grande facilité. La transmission sublinguale repose exactement sur le même principe.

Les effets du cannabis sur l’épiderme sont l’objet  de nombreux témoignages et les expériences personnelles souvent documentées amènent toutes au même mot de conclusion : miraculeux.

Il semble que les qualités antiseptiques, antifongiques, bactéricides et anti-inflammatoires de l’huile de CBD soient une réponse efficace à d’innombrables affections cutanées. On peut citer les plus répandues de ces affections : psoriasis, urticaire chronique, dermatite chronique, prévention de l’acné, eczéma.

Pour toutes ces affections, le développement de traitements ciblés à base de cannabinoïdes permet d’améliorer le cycle de vie cellulaire de la peau et une régénération saine des tissus de l’épiderme. Des espoirs énormes reposent sur la recherche dans le domaine des cannabinoïdes à usage cutané. Aujourd’hui certaines  maladies qu’on pensait encore incurables sont de nouveau approchées par les chercheurs sous un jour nouveau. Tout cela c’est en partie grâce à l’impact évident des huiles de cannabis sur la santé de la peau en particulier.

L'huile de CBD par voie sublingual

La voie sublinguale permet une absorption quasi instantanée du CBD. Grâce à cette méthode, le CBD est acheminé via les muqueuses de la bouche et le temps de la digestion n’est plus nécessaire à l’assimilation du Cannabidiol. L’intérêt est double car la méthode d’absorption est également double : une partie de l’élixir finit toujours par être ingérée à cette occasion.

A raison de 30 milligrammes de CBD en moyenne par goutte pour un élixir enrichi à 10% de CBD,  Il suffit de quelques gouttes d’huile de CBD sous la langue pour qu’un effet notable  se fasse ressentir immédiatement.

D’une manière générale, on conseille l’administration de 3 gouttes à la fois pour exprimer la valeur d’une unité de dosage. Cette valeur se rapproche au final de 100 milligrammes de CBD par séance, c’est souvent le dosage recommandé et présent dans une seule gélule au CBD.

Le CBD une nouvelle cosmétique pour la peau ?

La médecine moderne propose une grande variété de solutions antiseptiques cutanées adaptées aux situations et aux pathologies spécifiques mais cela n’a pas toujours été le cas. 

L’usage externe  du cannabis en onguent antiseptique et sous forme d’huile pour usage cutané a été documenté depuis au moins le 1er siècle de notre ère par les Grecs. En Europe de l’ouest le cannabis est appliqué sur les plaies des animaux et des hommes depuis le XIVème siècle pour traiter les brûlures et les ulcères. 

De nos jours en Espagne mais également aux USA, de nombreuses cliniques et SPA spécialisés dans le traitement des affections cutanées par le CBD  ont vu le jour. L’huile de CBD s’inscrit dans le succès grandissant de ces thérapies et dans le maintien quotidien d’une peau saine souple, protégée et toujours correctement régénérée

Il en demeure à présent de très nombreux témoignages contemporains qui rapportent l’amélioration visible des petits soucis cutanés quotidiens après une utilisation régulière de l’huile ou du baume au CBD.

La combinaison de produits hydratants et d’huiles essentielles d’origine naturelle avec le CBD devient un atout majeur pour l’épiderme au quotidien. Il faut s’attendre à ce que de nombreux savons et cosmétiques viennent progressivement garnir le catalogue des produits du CBD à usage externe.