Bien qu’il existe une multitude de façons d’utiliser ou de consommer le cannabis, il s’avère que la majorité de ces moyens de consommation soit néfaste ou toxique, en général à cause du phénomène de combustion. En effet, lorsqu’une matière est brûlée, des substances nocives résultant de la combustion telle que le goudron ou le monoxyde de carbone sont créés. Si ces substances sont inhalées (comme lors de la fumée d’un joint par exemple), elles deviennent toxiques pour notre organisme.  

La vaporisation, en plus d’être extrêmement saine de par son absence de combustion, est le moyen d’administration le plus efficace et efficient. Lors de la vaporisation les cannabinoïdes (CBD, THC, etc.) sont chauffés jusqu’à leur entrée en ébullition, ils s’évaporent donc sous forme gaz laissant derrière eux la matière organique du cannabis. Contrairement à la fumée d’un joint, qui est composée à 90% de produits de combustion et de 10% de cannabinoïdes, la vapeur générée par un vaporisateur (Volcano, Mighty, etc.) est composée à environ 95% de cannabinoïdes. De plus, les températures de vaporisation étant relativement basses (entre 150 et 210 degrés) par rapport à la température d’un joint (environ 350/400 degrés), les cannabinoïdes sont parfaitement préservés et ne sont aucunement détruits ou altérés par des températures excessives. Le rendement (quantité de substance active assimilée) est donc 3 à 4 fois supérieur aux moyens de consommation “conventionnels”, vous réalisez donc de belles économies.

Informations importantes sur la vaporisation

La qualité du cannabis que vous choisissez pour réaliser une vaporisation est très importante, afin d’obtenir une inhalation parfaitement saine, nous vous recommandons d’utiliser une herbe dont vous connaissez la provenance, cultivée sans engrais chimiques ni pesticides. Votre herbe devra ensuite être moulue, soit à l’aide d’un grinder, soit à la main. Cela permettra d’obtenir une vaporisation plus efficace et homogène. 

Le taux d’humidité de votre cannabis est aussi un facteur important: Si votre herbe est très sèche, il sera possible de la vaporiser efficacement à basse température directement, si elle est plus humide il faudra d’abord réaliser un préchauffage à 140-145°C, cela permettra de vaporiser une partie des flavonoïdes pendant que l’herbe sèche suffisamment avant de réaliser une vaporisation des terpénoïdes et des cannabinoïdes.

La vaporisation permettant de cibler très précisément les substances et effets recherchés, certains utilisateurs sont devenus de véritables experts, ils maîtrisent donc parfaitement leur consommation. De nombreux utilisateurs vaporisent du cannabis sativa à basse température (moins de 180°C) afin d’obtenir des effets stimulants et cérébraux. Les utilisateurs recherchant des effets narcotiques et sédatifs se dirigeront vers du cannabis indica vaporisé à de hautes températures (jusqu’à 210°C).

Nous espérons vivement que cet article vous ferra abandonné les moyens de consommation par combustion pour vous tourner vers la totale maîtrise de votre consommation grâce à la vaporisation, par exemple grâce aux très réputés Volcano Digital ou Mighty Portable.

Températures et effets de la vaporisation de cannabis
Températures et effets de la vaporisation de cannabis

Température(s) parfaite(s) de vaporisation

Chaque cannabinoïde possède une température d’évaporation différente, la vaporisation est donc une “science” à apprendre et apprivoiser. Avant d’en apprendre plus sur chaque cannabinoïde ainsi que leurs températures respectives d’ébullition, voici un petit résumé des informations essentielles à connaître:

Le cannabis, chauffé à une température donnée, libère des cannabinoïdes (tel que le cannabidiol, aussi appelé CBD) aux propriétés distinctes et uniques. C’est uniquement en réalisant vos expériences que vous pourrez en apprendre plus sur les effets qui vous conviennent le plus, cependant, la température permettant d’extraire un large panel de cannabinoïdes se situe aux alentours des 185° celcius. La fourchette de vaporisation se situe entre 157 et 210° celsius, les températures inférieures à 190° auront tendance à produire un effet plutôt cérébral (“buzz high”), tandis que les températures supérieures se verront produire un effet plutôt physique (“body high”).

Guide des températures de vaporisation

Chaque cannabinoïde disposant d’une température d’ébullition différente (157° pour le THC, par ex.), une même dose de cannabis pourra produire des effets différents en fonction de la température de vaporisation choisie. Comme expliqué précédemment, nous distinguons généralement deux types d’effets appelés “body high” et “buzz high”, correspondant respectivement au corps et à l’esprit.

Cannabinoïdes - Tableau des températures

Cannabinoïde

Température d'ébullition

Description

THC

157°C

Le THC est le cannabinoïde le plus répandu et le plus connu. Il provoque un effet analgésique et euphorisant, tout en procurant une grande sensation de relaxation.

CBD

160 à 180°C

Le CBD est le second cannabidïde le plus présent naturellement dans le cannabis. Il possède de vastes applications médicinales. Il est entre autres un anti-anxiolytique, un relaxant musculaire ou encore un anti-inflammatoire.

Delta-8-THC

175 à 178°C

Ce cannabinoïde est très proche du THC bien que plus stable et beaucoup moins psychoactif. Il possède de puissantes propriétés anti-vomitives.

CBN

185°C

Ce cannabinoïde décompose le THC et possède un puissant effet sédatif.

CBC

210°C

Le CBC possède des propriétés anti-inflammatoires et antifongiques.

THCV

210°C

Le THCV à prouvé ses effets modérant sur les effets psychoactifs du THC.

 

Terpénoïdes (terpènes) - Tableau des températures

Structurellement apparentés aux terpènes, les terpénoïdes sont naturellement présents dans un grand nombre de plantes. Ils sont en partie responsables des propriétés aromatiques des végétaux.

Béta-caryophyllène

119°C

Point d’ébullition : 119ºC (246ºF). Propriétés anti-inflammatoires, antipaludiques. Protège la muqueuse gastrique.

α-Pinene

156°C

Propriétés  anti-inflammatoires, stimulantes, bronchodilatatrices, antibiotiques, anti-néoplasiques. Inhibiteur d’acétylcholinestérase. 

Δ-3-Carene

168°C

Propriétés anti-inflammatoires.

β-Mircene

166-168°C

Propriétés analgésiques, anti-inflammatoires, antibiotiques et anti-mutagènes

Eucaliptol (1,8-cineol)

176°C

Propriétés stimulantes, antibiotiques, antivirales, anti-inflammatoires et antinociceptives. Inhibiteur d’acétylcholinestérase, augmente le flux sanguin cérébral.

D-limonene

177°C

Propriétés antidépressives, anti-mutagènes. Renforce le système immunitaire.

P-Cimene

177°C

Propriétés antibiotiques et antifongiques. Inhibiteur d’acétylcholinestérase.

Linalool

198°C

Propriétés sédatives, antidépressives et anxiolytiques. Renforce le système immunitaire.

Terpineol-4-ol

209°C

Propriétés antibiotiques, inhibiteur d’acétylcholinestérase.

Borneol

210°C

Propriétés antibiotiques.

α -Terpineo

217-218°C

Propriétés sédatives, antibiotiques, antioxydantes, antipaludiques, inhibiteur d’acétylcholinestérase.

Pulegone

224°C

Propriétés sédatives et antipyrétiques. Inhibiteur d’acétylcholinestérase.

 

Flovonoïdes - Tableau des températures

Les flavonoïdes et les terpénoïdes sont des substances actives méconnues bien qu’abondamment présentent dans le cannabis. Les flavonoïdes sont une grande famille de pigment végétal, en partie responsable du goût, de l’odeur et de l’aspect de nos fleurs de cannabis.

Flavinoïde

Température d'ébullition

Description

β-sitosterol

134°C

Propriétés anti-inflammatoires, inhibitrices de la 5-alpha réductase. 

Apigenine

178°C

Propriétés anxiolytiques, anti-inflammatoires et estrogènes. 

Cannaflavine A

182°C

Propriétés inhibitrices de la cyclo-oxygénase (COX) et de la 5-lipoxygénase.

Quercetine

250°C

Propriétés antioxydantes, anti-mutagènes, antivirales et anti-néoplasiques.